"Star Trek : le film" : Quand l'Enterprise passe du petit au grand écran

Date de sortie française : 6 décembre 1979

Réalisateur : Robert Wise

 

 

Sorti en 1979, « STAR TREK LE FILM » est l'adaptation de la cultissime série télévisée de 1966 crée par Gene Roddenberry, dont la popularité n'arrivera qu'au début des années 1970 lors de sa rediffusion. PARAMOUNT envisagea alors de lui donner une suite mais hésita longuement entre une nouvelle série et un film. Il a d'abord été question d’un nouveau show intitulé « Star Trek Phase II » mais après le succès de « Star Wars » en 1977 ils opteront finalement pour un film. C'est le réalisateur Robert Wise à qui l'on doit le chef-d’œuvre « Le jour où la Terre s’arrêta » sorti en 1951 qui fut choisi pour mettre en scène la première aventure cinématographique de l'équipage du capitaine Kirk.

 

Nous retrouvons dans le film tous les personnages de la série y compris Spock (Leonard Nimoy). D’ailleurs, petit détail intéressant, Christine Chapel (Majel Barrett) passe ici d'infirmière à médecin devenant ainsi l'égal du Dr McCoy (Deforest Kelley). Du côté des nouveaux personnages, nous avons le lieutenant Ilia (Persis Khambata) et le capitaine Decker interprété par Stephen Collins le célèbre révérend Eric Candem de la série « 7 à la maison ». Pour l'anecdote, ces deux personnages étaient à l'origine prévus pour la série avortée « Star Trek : Phase II ».

 

Influencé par « 2001 l’Odyssée de l’Espace » de Stanley Kubrick, Wise fera le choix de privilégier la contemplation à l'action comme en témoigne la longue séquence de présentation de l'ENTERPRISE, ainsi que l'exploration du vaisseau de V’GER par Spock. Le film est toutefois une réflexion intéressante sur l'évolution des formes de vies artificielles, le but de V’GER étant de fusionner avec un humain afin d’atteindre un niveau de conscience supérieur.

 

Lors de sa sortie en salles « STAR TREK LE FILM » connaîtra un succès mitigé, les fans de la première heure ayant été dérouté par le rythme lent du long métrage. Il reste tout de même un très bon space opera, avec des effets spéciaux très soignés et une excellente partition musicale signée JERRY GOLDSMITH compositeur notamment des trois premiers volets de « LA PLANETE DES SINGES ». À voir et à revoir pour tous les trekkies.

 

Dr ZOOM

Écrire commentaire

Commentaires: 2
  • #1

    Boujonier (lundi, 29 juin 2020 14:39)

    Bravo pour l’anaLyse !

  • #2

    Éric lebolais (dimanche, 05 juillet 2020 11:39)

    Je redécouvre ce film grâce à votre article, et cela me donne envie de le garder de retour Merci